Wilfried

Les œuvres artistiques les récurrents

L'art dans sa diversification nous conduit dans le monde de la peinture. De quoi s'agit il concrètement ? Découvrons ensemble l'histoire de la peinture et ensuite quelques oeuvres artistiques qui ne nous laisse pas indifférent.

A quand remonte l'histoire de la peinture ?

L'histoire de la peinture commença lors de la période Magdalénienne par les hommes préhistoriques au environ de 17000 à 10000 ans avant JC. En ce moment, ces hommes ne connaissaient que trois couleurs : l'ocre jaune, l'ocre rouge et le noir charbon. Aujourd'hui, d'autres trouveront que c'est impossible de faire avec ces uniques couleurs mais pourtant des merveilles étaient faites avec ces pigments. Ces couleurs étaient retirées du manganèse ou du fer.
Les premiers peintres se concentraient uniquement sur la réalité et des préoccupations quotidiennes qu'ils vivaient. Leurs pinceaux portaient plus sur les animaux comme les chevaux, des bisons ou encore des mammouths. Avec le temps, les couleurs sont devenus cinq: le bleu, le blanc, le jaune, le rouge et le vert. Chacun des couleurs ont leur signification spécifique.

Quelques oeuvres artistiques de l'histoire

Le tout premier tableau dont nous allions parler s'appelle Mona Lisa. C'est un oeuvre de Léonard Vinci. C'est l'œuvre d'art la plus reconnues au monde. Elle est faite du portrait de l'épouse du riche marchand Bartolomeo. On y croirait aussi l'autoportrait du peintre lui même. L'œuvre ne laisse pas indifférent ces amateurs par l'explication de ces hautes qualités artistiques.
Abordons ensuite le deuxième tableau, l'école d'Athènes de Raphaël, le peindre de la Renaissance. Le tableau comporte les visages des deux penseurs Aristote et Platon. Cela signifie beaucoup pour la philosophie occidentale.
Enfin le troisième tableau, la création d'Adam réalisé par le peintre Michel-Ange. Cela est l'illustration de l'apparition d'Adam, le premier homme a qui Dieu a donné la vie. L'œuvre est l'une des peintures religieuses la plus reproduite de tous les temps.
L'ensemble de ces tableaux nous montre le monde caché derrière la peinture.

Les couleurs les plus utilisées dans l'art

Pour comprendre le message que véhicule une œuvre d'art, la maîtrise de la signification des couleurs est nécessaire. Ensemble visitons l'univers des couleurs pour connaître les couleurs les plus utilisées dans la peinture et en plus savoir d'avantage sur leurs significations.

Les couleurs les plus utilisées dans l'art

L'utilisation des couleurs a une importance particulière dans l'art dont les artistes ont plusieurs techniques d'utilisation. Depuis toujours, la préoccupation majeure d'un grand nombre de philosophes et physiciens tourne autour de la couleur. Avec le temps, Isaac Newton révolutionne la connaissance physique du phénomène de la couleur. Depuis lors apparaît le concept des trois couleurs: le bleu, le jaune et le rouge. Ces trois couleurs représentent les couleurs primaires c'est-à-dire couleurs pures qu'aucun mélange pigmentaire ne peut produire. L'usage du bleu, du jaune et du rouge dans l'art c'est faire un voyage, un parcours parmi les époques, les styles et les significations. Dans l'art, aucune couleur n'est utilisée au hasard.

Le fond caché de chaque couleur

Plusieurs éléments ont d'impact sur la signification des couleurs. Nous avons la différence culturelle, l'époque, les tons et nuances, et la combinaison des couleurs. Sur la base de ces quatre éléments voici la signification des trois couleurs primaires.
Le bleu signifie le calme, la sérénité. Il représente l'intelligence et la responsabilité. Le bleu clair est apaisant alors que le bleu foncé évoque la profondeur et le pouvoir.
Le jaune signifie l'attention, le soleil. C'est la couleur de la joie, de la positivité. Il est aussi utilisé pour inciter à la prudence.
Le rouge est associé à la chaleur, à l'amour, à l'énergie. Cela est aussi la couleur de la colère, du danger et du pouvoir.
Comprenons maintenant que chaque œuvre d'art véhicule un message que seul celui qui connait le code des couleurs peut facilement capter. Aussi les couleurs utilisées dépendent de l'humeur de l'utilisateur.

L'art culinaire

L’art est omni présent dans la vie, personne ne peut s’en défaire ou essayer de vivre sans. Il est au cœur même de l’homme et existe sous plusieurs formes. L’une de ces formes qui nous intéresse et dont cet article parle depuis son origine est le célèbre art culinaire.

Que signifie cet art ?

Certains l’appel l’art de la cuisine d’autre l’appelle l’art de savoir bien préparé. Mais sa définition est plus subjective que ça. Elle indexe l’ensemble des règles et principes applicable à la cuisine. C’est en effet l’ensemble des règles intervenant dans le choix ou la sélection des aliments, et des couverts. C’est tout un art que de faire cette disposition parfaite de la table car les possibilités de mariages entre les couleurs et les couverts ainsi que les aliments sont infinies. Il est présent dans toutes les cuisines du monde sous une forme implicite. Mais son explicité est plus courante dans les restaurants surtout pour surprendre des gens avec des repas ordinaires mais bien fait et bien disposé selon les règles de l’art pour impressionner le public.

Depuis quand la considère-t-on comme art

Bien qu’aujourd’hui, elle diffère d’un pays à un autre et d’un continent à un autre, l’origine de cet art remonte à la préhistoire où il a été prouvé que les premiers hommes avaient déjà des stratégies définies dans le domaine de l’alimentation. Parlé de la préhistoire ne serait possible sans évoquer la période d’avant où les gens qui y vivaient avaient tout de même développé des méthodes dans la préparation des aliments cela consistait à faire le nettoyage à l’eau des produits, ouverture des coquillages, le broyage, les mélanges. L’antiquité de ce qu’on en sait était une période où la modération alimentaire et la frugalité étaient au grand rendez-vous. A l’époque du moyen âge, on parlait même déjà des recettes de cuisine, transcrit dans des livres où l’usage des arômes étaient se faisait déjà. L’époque moderne bien entendu a connu de nouvelle recette, et des innovations culinaires.

L’art urbain

L’art tout comme beaucoup de chose à évolué depuis sa création est parait aujourd’hui sous une forme adapté à notre ère. Il s’agit des fameuses graffitis qui sont qui serait pour certains l’art du futur. Cet article s’est penché sur la chose et apporte des informations sur ce nouvel art.

Qu’est-ce que ce type d’art ?

Apparu sous une forme plus révélé à la fin du 20ème siècle, cet art existait déjà d’une manière très implicite à l’époque de la préhistoire et a connu ces premiers jours au 20ème siècle comme un mouvement et un moyen d’expression artistique. Avant d’être comme on la voit aujourd’hui, il représentait l’ensemble de tous les types d’art réalisé dans un espace qualifié de public. Le graffiti n’est pas la seule branche des arts urbains. On peut y trouver par exemple les collages, les affichages, les pochoirs ainsi que les fameuses mosaïques. Le graffiti à bien vouloir comprendre est en effet toutes inscriptions exécutées ou fait sur des surfaces. Son origine diverge selon les pays mais le point commun est et reste la préhistoire.

Eléments de conception et finalité

Pour faire du graffiti aujourd’hui il faut réunit des éléments et des matériaux spécifiquement conçu pour. On peut parler d’instrument comme le soule Cap qui est l’allié ultime pour faire les lignes fines paraissant comme des traits que l’on perçoit dans les graffitis. Il en existe sous plusieurs formes avec divers usage. Dans certains pays, les graffiti sont l’expression d’acte de vandalisme dont des gens n’hésitent pas à se servir pour attirer l’attention des autorités. Il en effet interdit dans certains pays de faire du graffiti sur certaines propriétés publiques comme les trains et autres. il s’est fait donc que ce soit là ce que font certaines bandes de jeunes qui une fois arriver à être appréhender par les autorités subissent les affres de la justice face à leur acte.

Ces subdivisions

Le graffiti à des déclinaisons qui semble être moins vu comme telle par plusieurs personnes. On peut comme déclinaison parlé des célèbres tags qui consistent en une écriture plus embellie et codifié si on ne sait pas comment les lires. Les fameuses pièces et fresques constituent également une déclinaison du graffiti.

L’art martial

L’art existe sous plusieurs formes et peut aller d’un simple coup de vent à la conception de la mort. Même se défendre est un art et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle on parle aujourd’hui d’art martial. Les arts, c’est dans cet article bien abordé pour plus de compréhension.

Que signifie les fameux arts martiaux

Encore appelé art de la survie, pour certains, c’est la preuve que la vie de l’homme sans l’art ne serait possible car disent-ils est le quotidien de l’homme. Elle est en effet une forme d’enseignement dont le but est d’apprendre à combattre soit à main nue et/ou armé. A son origine et comme ce qu’il en reste d’ailleurs, cet enseignement se fait grâce au concourt de l’aspect spirituel et des valeurs morale avec pour but d’acquérir la légendaire maîtrise de soi qui dicte non obligatoire un combat et amènerait certains même à renoncer que de se battre car l’élément l’ayant causé ne serait que banalité et autant ne s’affronter. Le combat serait donc en cas de nécessité et d’obligation. Cet art bat son plein surtout en Asie d’où il est d’ailleurs avant d’atteindre les autres pays de la terre. Ce n’est là par un art comme les autres il a quelques exigences.

Y-a-t-il des lieux spécialement prévu pour cet art

Les arts martiaux ne se font pas comme les autres arts ils se font dans des lieux spécifiques. Dans les écoles d’arts martiaux, ils existent un lieu connu sous l’étrange nom de Dojo où l’on enseigne de façon privée et spécifiques les arts martiaux selon leurs formes et leurs types. D’autres souvent préfèrent les places publiques où ils s’y sentent à l’aise pour mieux pratiquer la chose et attirer par la même occasion d’éventuels clients. Il faut dire que le lieu de pratique dépende de ce que le centre de formation soit capable d’offrir. Il est même courant de voir en Afrique certaines personnes sollicités des écoles pour pouvoir pratiquer cet art. Se défendre est un art qui nécessite beaucoup de sérénité.

L'art de la poterie

Aussi vieille que l’homme, la poterie et un art qui a vu passer des milliers de siècles sans disparaitre elle-même. Elle continue aujourd’hui de servir d’ustensile dans les cuisines du monde. Elle a en effet survécu au temps et lui faire une place dans cet article est plus que normale

Les fameuses poteries qu’en sait-on

Parler de poterie, c’est parler tout simplement de la terre car c’est d’elle sont faite les vases, les bols, les marmites qui porte ce nom de poterie. Ils sont appréciés pour leur authenticité et s’en servir revenait comme si le temps s’était arrêté un moment car la poterie ne date pas de notre ère mais plutôt de la préhistoire. Selon certaines sources même ces productions de poterie qu’elles soient les marmites ou les plats sont bien mieux que les plats en plastiques et les cuillères que nous utilisons aujourd’hui. Dans certains restaurants même d’ailleurs les mets y sont servis et le public apprécie beaucoup.

De la conception à la cuisson

Concevoir des objets en poterie n’est pas une mince affaire et cela demande des techniques précises allant jusqu’à 6 différentes techniques. Mais pour ce qu’il en est, on parle des phases telles que le foulage où à près que la terre soit mélangé avec de l’eau et forme une sorte de pâte boueuse, l’on fasse un malaxage à main nue de ladite pâte obtenue. Il existe cependant à cette étape, une technique de malaxage qui est mécanique mais souvent coûteuse. Après cela vient la phase du pourrissage où la pâte après le malaxage est conservé pendant une période d’un à plusieurs mois. A cela s’ajoute des méthodes comme celles du modelage, où la mise en forme des vases est faite à la main. Nous avons la méthode du tournage qui lui porte un risque en la possibilité de destruction du vase avant que celui-ci ne finisse de sécher complètement. Pour cuire les vases, on utilise la méthode dite traditionnelle et celle moderne. La première emploie du bois et le second consiste à se servir de fou moderne spécialement conçu pour la chose.

L’art du théâtre

Le théâtre est la preuve que l’art naît d’une passion et qu’il nourrit très bien son homme. Le théâtre est chez certaines personnes la principale source de revenue et beaucoup d’autres aspirent à le faire. Le théâtre sous ces toutes ces est ce qu’offre cet article. Lisez-le

Que sait-on de cet art

Cet art réside dans le fait qu’il sert à faire des représentations d’une scène pour la plupart dramatique ou de comédie. C’est un art subtile par lequel des personnes communément appelés acteurs ou comédiens se mettent dans la peau de personnages abstraits ou romanesque pour transmettre au public des sensations fortes, dramatiques, sensuels et bien d’autres. C’est cela la conception actuelle du théâtre mais à son origine le théâtre désignait ceux qui racontaient leur expérience de chasse ou de guerre ou d’autre conflits Il ne désignait par l’art mais l’acteur. Ce sera en Grèce où le théâtre se faisait mais sous formes des concours tragiques.

Les coulisses de cet art

Il faut d’abord comprendre qu’un acteur ne joue uniquement qu’un seul rôle. En effet, il se glisse dans la peau des personnages et s’identifie à eux pour véhiculer leur histoire et leur message. L’acteur pendant sa prestation disparait pour ainsi laisser éclore le personnage. Il existe aujourd’hui des écoles, et centres de formations adéquats qui ne forment efficacement toute personne désireuse de faire ce métier.

La scène

Une scène théâtrale nécessite la mise en œuvre de plusieurs éléments dont les principaux sont la capacité d’adaptation des acteurs aux personnages ainsi que la bonne et parfaite maitrise des textes à jouer. Il faut ensuite faire plusieurs répétitions dans le but de parer à d’éventuelles erreurs et d’ajuster les éventuelles la prestation des acteurs leur donné le part et le ton. Toutes fois, il existe des sortes de personnes spécifiques qui sont censées rappeler aux acteurs les portions de phrases qu’ils auraient oubliées. C’est un travail qui nourrit son homme et les acteurs sont très sollicités de par le monde.

L'art: Fait culturel universel

La société humaine n'existe pas sans qu’une forme ou une autre d’art soit présente (musique, peinture, sculpture, danse, théâtre…). Cette présence permanente du fait artistique donne l'impression d'être une nécessité pour les humains. Nécessaire, mais à quoi les œuvres d’art peuvent-elles bien nous servir ? Après une brève définition de l'art, nous donnerons son rôle et ce qu'il exprime.

Quelle définition de l'art et quel rôle joue-t-il ?

L’art est un mot latin qui désigne simplement le savoir-faire et l’habileté manuelle des hommes. L’art est une faculté et le produit de cette faculté (fait d'agir) ou l'idée que l'on s'en fait, qui s'adresse délibérément aux sens, aux émotions, aux intuitions et à l'intelligence. En d'autre terme, l’art est toute activité par laquelle l’homme produit un spectacle ou un objet qui soit beau.
Outre cela, le monde imaginaire créé par l’art nous sert et nous aide à fuir le quotidien, à oublier un temps sois peu nos soucis. Et c'est ce qui nous amène au spectacle ou au concert pour nous détendre.
La santé de la société dépend essentiellement de l'art. Le rôle de l'artiste par son oeuvre, est de poser des questions et d'amener l'autre à y réfléchir et à bien observer.. Et donc l'art doit interroger, voir déranger le spectateur dans toutes ses manières de faire avec l'environnement qui l'entoure, et il doit lui apporter et faire ressentir des émotions. Il nous apprend à voir, à percevoir autrement les choses.

Quelles fonctions pouvons-nous donner à l'art..?

L'art permet à l'individu de s'exprimer, il a aussi une fonction sociale par ce qu'il répond aux besoins de rêve, de sacré, au besoin que le monde nous enchante". Mais, l'art n'est pas seulement un objet, mais une œuvre. Il est partout, dans les berceuses, dans la manière de s'habiller, d'aimer, de vivre.. Il permet et évite toute effusion trop irrationnelle de la subjectivité, il permet de traduire en un langage compréhensible par plus d'individus que le seul artiste.